~ LE CHAT NOIR HORS MURS ~

Identifiable à la noirceur et à l’intransigeance de sa plume, le rappeur belge est devenu avec le temps une figure respectée du rap francophone.

Plus connu du grand public depuis la sortie de ces derniers albums et de certaines vidéos virales, Scylla impressionne et intrigue. Dégageant autant de force qu’un gladiateur et de désespoir qu’un fils en deuil, ses morceaux sont des claques puissantes.

S’échappant de la voie du rap, sans machines ni rythmique, Scylla arrive en duo, accompagné du pianiste Sofiane Pamart. Médaille d’or du conservatoire de Lille, ce prodige reprend et sublime le répertoire du scandeur, brisant un carcan musical bien souvent propre au hip-hop. Mais toujours les folles mélodies restent à leur place et conservent leur rôle d’exhausteur de texte. Ici le propos est roi, et la musique s’est faite sa plus belle ambassadrice.

Un spectacle hors du commun, un public malmené par des émotions vives et des préjugés qui s’effondrent. Un coup de force, de beauté et d’intelligence.

                       –   –   –   –   –   –   –   –   –   –   –   –

Concert précédé d’une TABLE RONDE APÉRITIVE : « Le rap est-il poétique ? »

Quels liens la poésie entretient-elle avec le rap ? Pourquoi les associe-t-on souvent ? Certains rappeurs méritent-ils d’être consacrés poètes au même titre que Baudelaire ou Victor Hugo ? Dépassons les frontières établies, ouvrons les oreilles et nourrissons les réflexions.

PLUS D’INFOS – Le Printemps de la Poésie 2019

Dates Passées

  • vendredi 12 avril, 2019

Bientôt dans le même style