chez Hubert Lenoir on mélange tout : le travail et l’amour, le rock, le glam et la chanson, le sexe et l’unisexe, le queer et le punk. Confusion des genres au bout du poing levé, Hubert Lenoir est le produit d’une culture de masse, celle des blockbusters et des plateformes de streaming, conjuguée à la culture alternative transcendée en un cri de rage, comme dans cette invitation pour toute une génération à faire sa propre révolution »: (FranceInter)

Dates Passées

  • jeudi 25 avril, 2019