Il y a un an, La Pietà a déboulé dans la sphère musicale, à coups de mystères, masques, et clips désabusés. Avec son style décalé et provoc, La Pietà veut intriguer, interroger, déranger. Comme si Virginie Despentes avait pris un micro pour poser un rap sarcastique sur des beats electro. Véritable phénomène, cette énergumène se veut électrique, éclectique et électronique, tantôt slameuse, tantôt mélodique, mais toujours coup-de-poing dans la gueule, points sur les i, et pointillés en devenir d’horizons.

Après 2 ans de route, 2 EPs et de nombreux soutiens (Sacem, Victoire 2, Shaka Ponk, Bertrand Cantat, Mat Bastard, Adami, Longueur d’ondes, etc.), elle se lance sur la production de son premier album qui sortira fin 2019. C’est certain, on y retrouvera une femme pleine de fureur, au flow puissant et à la diction parfaite, prête à nous mettre une bonne claque. Une femme dans « la moyenne », en somme…

Dans le cadre du festival VOIX DE FÊTE

 

Dates Passées

  • dimanche 24 mars, 2019

Bientôt dans le même style